© 2018 par BANCO. Tous droits réservés pour tous les pays.

Fonds: actif, mon œil !

12.04.2017

 

 

Après l’ESMA et Morningstar l’an dernier, c’est au tour de la fédération européenne des épargnants Better Finance de s’attaquer aux fonds “faussement actifs”. Dans une étude récente, portant sur 2’332 fonds européens, elle révèle que 57% d’entre eux n’ont pu être analysés… faute de transparence et que 16% des véhicules dits “actifs” suffisamment transparents pour être analysés se seraient contentés, entre 2011 et 2014, de suivre ou de répliquer des indices pour au moins 40% de leurs encours! Une stratégie la plupart du temps cachée aux clients… et qui ne porte pas toujours ses fruits: certains de ces fonds ont fini par sous-performer leurs indices de référence officieux. Un comble pour des fonds qui facturent leur “activité” entre 0.75 et 3% à leurs clients, pour délivrer au final une prestation comparable à celle d’ETF dont les frais sont le plus souvent compris entre 0.15 et 0.5%. Certaines des principales sociétés pointées du doigt, notamment Henderson, Fidelity, Schroders, Amundi, CPR, J.P. Morgan, Candriam et Crédit Agricole, ont réfuté la méthode de calcul. Reste que, parmi la communauté des professionnels, le problème est un secret de polichinelle. 

Please reload

La une
B124 Couv.jpg
Dernières news
Please reload

Agenda
31 mai 2018
GFSI à Genève
 
31 mai 2018
Breakfast Oligo
11 septembre 2018
Breakfast Oligo
18 octobre 2018
BANCOawards à Genève
27 novembre 2018
Breakfast Oligo
BANCO-130-vignette-pour-web.gif