© 2018 par BANCO. Tous droits réservés pour tous les pays.

S&P: La notion de risque vire au vert

19.01.2018

 

Les risques environnementaux et climatiques sont de plus en plus pris en compte par Standard & Poor’s dans l’évaluation de la qualité de crédit des entreprises. Entre mi-2015 et mi-2017, l’agence de notation indique que ces critères ont été “importants” dans le cadre de 717 “ratings” et ont eu un impact direct sur la note attribuée à 106 dettes. Plus précisément, 41% de ces dernières ont été dégradées en raison de facteurs écologiques, 19% ont été relevées, tandis que d’autres ont vu leurs perspectives révisées. Les industries du pétrole, du gaz et de l’énergie ont été les plus concernées. Parmi les risques qu’évalue désormais S&P figurent notamment la baisse des recettes liées à l’arrêt prématuré de certaines activités, comme par exemple le transport de marchandises par des véhicules polluants ou l’augmentation des coûts causée par l’entrée en vigueur de réglementations climatiques plus contraignantes.

Please reload

La une
B124 Couv.jpg
Dernières news
Please reload

Agenda
31 mai 2018
GFSI à Genève
 
31 mai 2018
Breakfast Oligo
11 septembre 2018
Breakfast Oligo
18 octobre 2018
BANCOawards à Genève
27 novembre 2018
Breakfast Oligo
BANCO-130-vignette-pour-web.gif