© 2018 par BANCO. Tous droits réservés pour tous les pays.

10 minutes avec Ulrike Kaiser-Boeing

02.12.2019

photo © Marie-Pierre Cravedi

 

 

La responsable Suisse de Degroof Petercam Asset Management partage sa passion des marchés financiers.

 

Parcours : Ulrike Kaiser-Boeing a repris le poste de Coutry Head Switzerland depuis le début de l’année au sein de Degroof Petercam Asset Management. CFA et CAIA, elle a fait ses études entre l’Université de Cologne, en Allemagne, et HEC, en France. Jusque-là, elle était Head of Client relations auprès de Carnegie Fund Services, à Genève. Toujours dans la cité de Calvin, elle a précédement été Senior Vice President à la Banque Syz et Responsable de la branche Suisse de Dexia Asset Management. Elle a également travaillé plusieurs années pour Lombard Odier Darier Hentsch & Cie.

 

Après quel lièvre courez-vous en ce moment ? 

« Depuis de nombreuses années, je suis convaincue des bienfaits des investissements durables pour les investisseurs, le système financier et la société dans son ensemble. J’ai énormément de plaisir à voir que le sujet est de plus en plus d’actualité et je cherche à convaincre le plus grand nombre d’investisseurs d’intégrer les critères ESG dans leurs décisions d’investissement, en plus des aspects financiers. J’espère qu’à long terme, cela deviendra la norme. »

 

 

Qu’est-ce qui vous changerait la vie ? 

« Nous voyons les nouvelles régulations se multiplier, et pourtant, l’objectif de mieux protéger les investisseurs n’est pas toujours atteint. Ceux-ci se retrouvent face à des procédures compliquées, des disclaimers sans fin et des frais supplémentaires. Un retour au bon sens changerait ma vie et celle de beaucoup de monde. Ce serait aussi le cas si les acteurs des marchés financiers pensaient d’abord aux intérêts de leurs clients, avant de penser à leurs profits. »

 

 

Qu’auriez-vous fait si vous n’aviez pas été dans la finance ? 

« Malgré toutes mes années d’activité dans l’asset management et les scandales qui ont secoué cette branche, ma première passion reste les marchés financiers. La deuxième, c’est le sport, que je pratique beaucoup dans mon temps libre, et que je suis aussi à la télévision ou en live. N’ayant pu prétendre devenir une sportive de haut niveau, j’aurais aimé participer à l’organisation d’événements, par exemple des Jeux Olympiques. »

 

 

Please reload

La une
B124 Couv.jpg
Dernières news
Please reload

Agenda
31 mai 2018
GFSI à Genève
 
31 mai 2018
Breakfast Oligo
11 septembre 2018
Breakfast Oligo
18 octobre 2018
BANCOawards à Genève
27 novembre 2018
Breakfast Oligo
BANCO-130-vignette-pour-web.gif